Faire une demande
Outils

Outil d’aide à la décision pour le dépistage du cancer du poumon au Québec

Un outil d’aide à la décision est disponible en ligne pour le dépistage du cancer du poumon. Il est destiné à la population éligible au dépistage du cancer du poumon au Québec ainsi qu’au personnel clinicien et a pour but d’aider la population admissible à choisir d’y participer ou non de façon éclairée. L’Unité de soutien SSA Québec a contribué à son élaboration.

Un outil d’aide à la décision est disponible en ligne pour le dépistage du cancer du poumon. Il est destiné à la population éligible au dépistage du cancer du poumon au Québec ainsi qu’au personnel clinicien et a pour but d’aider la population admissible à choisir d’y participer ou non de façon éclairée. L’Unité de soutien SSA Québec a contribué à son élaboration.

Lire L’Unité de soutien SSA Québec contribue à l’élaboration du nouvel outil d’aide à la décision pour le dépistage du cancer du poumon au Québec

Auteur(e)s : HTV Zomahoun, C-B Uwizeye, A Giguère, J Massougbodji, N Rheault, F Légaré, Unité de soutien SRAP du Québec (devenue Unité de soutien SSA Québec) et MSSS, W Dubuisson, S Groulx, N Bouchard, N Ezer, S Martel, E K Ghandour, P B Mallhab, C Riou, E Bernard, I Théberge, H Lizotte, L Légaré (citoyenne éligible), W Deck

Le projet démonstration pour le dépistage du cancer du poumon du MSSS : pour qui et pourquoi?

« Ce projet aura une durée de trois ans et débutera graduellement dans certains établissements du réseau de la santé et des services sociaux (RSSS) à compter du 1er juin prochain.

Le projet de démonstration s’adresse aux personnes de 55 à 74 ans, qui ont fumé pendant au moins 20 ans durant leur vie, de façon consécutive ou non. Toutes les personnes admissibles, quel que soit leur lieu de résidence, pourront participer au dépistage. L’implantation du projet se fera dans le respect des consignes sanitaires en vigueur au moment de son déploiement.

Les personnes admissibles devront passer leur examen d’imagerie TAFD dans une des installations désignées à cet effet. Au moins 3 000 personnes pourront obtenir un dépistage annuel par TAFD à deux reprises, sur une période de 24 à 28 mois. Le projet a comme objectif de vérifier, dans le contexte sociosanitaire du Québec, si les paramètres définis permettent d’atteindre les standards de performance requis pour un dépistage du cancer du poumon par TAFD. L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), l’Institut d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) et le MSSS seront impliqués dans l’évaluation du projet. Les informations recueillies à la suite du dépistage des premiers participants au projet permettront de soutenir la décision quant à la poursuite du projet et à son élargissement en programme provincial dans les établissements à travers la province de Québec. » – Source MSSS